Lignes quotidiennes

Lignes quotidiennes
Dernier ouvrage paru : Pleine Lune sur Bagdad : http://pleinelunebagdad.blogspot.fr/

jeudi 23 février 2017

Détestable censure

_
Je n'ai pas encore lu le livre de Ferial Furon donc il ne m'est pas possible de m'exprimer sur son contenu. Par contre, je trouve regrettable que l'on en vienne à réclamer l'interdiction de son ouvrage en Algérie et qu'on lui interdise de le dédicacer à Alger, Contantine ou ailleurs dans le pays.
La seule réponse que l'on puisse apporter à un livre dont on rejette les thèses est la réfutation argumentée pas la censure. 
Je vais même plus loin. S'il vient à l'idée d'un auteur algérien d'écrire un livre qui irait à l'encontre de l'opinion dominante, comme par exemple glorifier la colonisation, il faut qu'il puisse le faire. À charge pour ses détracteurs d'écrire ou de clamer tout le mal qu'ils en pensent. Et si des séances de dédicace sont organisées et que des lecteurs s'y rendent, c'est leur droit.
De même, c'est le boulot des journalistes d'interviewer des auteurs, quelles que soient les productions de ces derniers, mais à la condition de préparer sérieusement ce genre d'entretien et de veiller à ne pas servir uniquement à... servir la soupe...
On ne gagne rien à user de la censure. C'est un manque de maturité et un manque de confiance en la force et le bien-fondé de ses convictions.


Ps : s'il vient à quelqu'un, je pense en particulier aux wanetoutristes, de penser que mon avis relève d'un quelconque hizbfrancisme, qu'il lise ma chronique du jour dans le Quotidien d'Oran.

_

Aucun commentaire: