Lignes quotidiennes

Lignes quotidiennes
Dernier ouvrage paru : Pleine Lune sur Bagdad : http://pleinelunebagdad.blogspot.fr/

jeudi 15 mai 2008

ça tape dur contre les fonctionnaires - OGM : la belle démocratie que voilà

.
_

Le Figaro tape sur les enseignants…


Aujourd’hui, jour de grève des fonctionnaires, notamment des enseignants. Soutien total de ma modeste personne. La haine de l’enseignant qui taraude nombre de personnalités politiques de droite est inadmissible. Que penser lorsqu’on lit une manchette telle que « Darcos veut remettre au travail les 23.000 profs sans élèves ». Les pauvres gars qui passent d’un remplacement à un autre vont être ravis. Les voilà qualifiés de glandeurs de première. Quel est l’auteur de cette une insultante ? Le Figaro. Quelle surprise…


… Sylvestre joue toujours sa petite musique…

Ce matin, sur France Inter, quelques phrases happées au passage, celles d’un journaliste économique qui ne cesse de cracher son fiel sur les fonctionnaires, les 35 heures et tout ce qui ressemble de près ou de loin à un service public. Ce matin, donc, la logorrhée de ce triste individu reprenait l’antienne de « l’économie française qui n’en peut plus du coût de sa fonction publique ». En clair, Jean-Marc Sylvestre, puisque c’est de lui qu’il s’agit, souhaite que les têtes tombent et en appelle à ces dégraissages qui constituent la première des nombreuses lois néolibérales.

Soyons clairs, Sylvestre peut raconter toutes les bêtises qu’il souhaite à l’antenne mais ce qui est étonnant, surtout lorsque l’on sait que France Inter est une radio du service public, c’est le mandat dont il dispose. Certes, une fois par semaine, l’économiste Bernard Marris lui porte la contradiction mais le débat entre eux emprunte souvent le chemin de la caricature et, j’en conviens, Marris n’est pas toujours convaincant au grand dam des partisans d’une économie plus sociale et moins cupide. Question : pourquoi n’existe-t-il pas de chronique économique dévolue à un journaliste de la rédaction de France Inter ? Il ne s’agit pas de chasser l’affreux Sylvestre mais simplement de contrebalancer son parti-pris.

… et la démocratie française se porte bien !

L’Assemblée a eu beau voter une motion de procédure contre le projet de loi sur les OGM, et cela avec le soutien volontaire de nombre de députés de l’UMP, le gouvernement a passé outre en demandant la réunion de toute urgence de la commission mixte paritaire. C’est ainsi que la loi sera tout de même présentée en séance plénière à la fin du mois et, cerise sur le gâteau, sans possibilité de nouveaux amendements à l’exception de ceux que le gouvernement pourrait présenter. Mais quelles sont ces émanations putrides qui nous font boucher nos nez ? Cela sent le bon lobbying…

Aucun commentaire: