Lignes quotidiennes

Lignes quotidiennes
Dernier ouvrage paru : Pleine Lune sur Bagdad : http://pleinelunebagdad.blogspot.fr/

mercredi 5 novembre 2008

Bienheureux le peuple d'Amérique

Bienheureux le peuple d’Amérique qui vient d’élire un jeune président, afro-américain de surcroît, n’appartenant à aucune coterie, texane, militaire, new-yorkaise ou de la côte Est. Bienheureux ces électeurs qui ont décidé, pacifiquement, que l’heure de l’alternance avait sonné. Ah, quel beau mot que l’alternance. Il est le corollaire de la démocratie, il signifie l’impossibilité des présidences à vie ou de l’installation de dynasties (la première victoire d’Obama a été d’empêcher la naissance d’une dynastie Clinton). Avec l’alternance, pas de « Djoumloukya », ce mélange impur de république et de pouvoir héréditaire qui empoisonne le monde arabe.

Bienheureux le peuple d’Amérique qui vient d’inspirer un grand bol d’oxygène en renouant avec la politique. De longues files, des gens qui continuent à voter alors que le résultat national est connu, des jeunes qui ont voté en masse, des volontaires qui ont arpenté villes et campagnes pour appeler à voter. Alors oui, il y a bien eu ces centaines de milliards de dollars de dépensés pour ce scrutin mais quelle énergie, quel engagement, quel pays !

Tout cela va profiter à l’Amérique. Des énergies nouvelles vont accourir vers elle. Des rêves en feront leurs sujets principaux. Son nouveau président n’aura aucun mal à améliorer son image, et à redorer son prestige. Bienheureux le peuple d’Amérique qui vient de nous montrer qu’il ne fallait pas désespérer de lui et que, peut-être, regrette-t-il ces huit dernières années.

Quant à nous, pauvre de nous, Maghrébins, Arabes du Proche-Orient et du Golfe, Africains sub-sahariens, nous allons continuer à vivre au rythme des présidents à vie, des roitelets inconsistants, des constitutions rapiécées et des discours creux et ronflants sur le temps qu’il faut donner à la démocratie.

Il ne nous reste plus qu’à vivre cette alternance par procuration et à souhaiter le meilleur pour Obama et son peuple. Ils le méritent.

2 commentaires:

Yenayer a dit…

Bonjour,
Je voudrais bien commenter ce billet d'un optimisme béat sur la pureté et la virginité d'Obama qui n'appartient à aucune cotterie etc etc .. et sur la chance du peuple US. A peine un mois après son élection et pendant qu'il nomme petit à petit son équipe , on voit bien que rien de ce que vous dites dans ce billet n'est aussi béatement beau rose bleu et "gazouillant" !! Bien au contraire, les plus heureux quand à ces nominations sont les paradoxalement les republicains. Lisez les déclarations de Karl Rove par exemple. Enfin !!

Mais je dois cependant vous dire que vous êtes un des ( rares , très rares ) journalistes algériens pour lequel j'ai du respect parce que vos écrits sortent souvent du moule algérien de la presse ( eh oui, il en existe un ).. C'est pour ça que quelques fois je suis étonné par une certaine légereté quand au traitement de certains sujets ( comme dans cet article ) de votre part. Surtout par exemple, et c'est ce qui m'a ammené à venir deposer un commentaire içi, votre article dans le Quotidien d'Oran sur "La recherche, arme majeure d’America Inc." . Vous semblez jouer les PR de Corporate America. Alors qu'il est indéniable que la déindustrialisation des Etats Unis se poursuit à un rythme effréné, vous parlez de quelques grands groupes emblématiques tels que Google ou Ebay, qui malheureusement ne peuvent pas cacher la forêt du déclin industriel. De plus, il faut voir où ces compagnies investissent : en Chine, en Inde, en Irlande, etc .. Signe que les Etats-Unis n'offrent plus le même potentiel nécessaire à faire vivre et nourrir une entreprise hi-tech qu'avant. Il faut lire Paul Graig Roberts (ancien secrétaire au Trésor de Reagan , donc pas soupconnable d'être anti Corporate America) sur ce sujet. De plus dans l'introduction du raport "2008 EU industrial R&D Investment Scoreboard" il est clairement dit que l'EU dépasse les USA en matière de RD.
Enfin, ne pas voir que l'actuel déclin des Etats Unis n'est pas une simple autre phase de repli, mais on assiste bel et bien à un changement d'ère, un peu à la manière du déclin de l'empire britannique commencé entre les deux guerres et achevé définitivement avec la crise de Suez. La puissance militaire US aussi enorme soit-elle ne lui permet même pas d'assoir un ordre ni en Irak , ni en Afghanistan, sans parler du fait qu'au jour d'aujourd'hui les Etats Unis sont incapables d'engager un autre front ( contre l'Iran par exemple ) sauf à utiliser l'arme nucléaire.

Sinon, je voulais vous demander une faveur. De faire passer un message à Abdou B. ( ah que j'ai pu admirer ses écrits , mais ... je suis de plus en plus hilare devant ses élucubrations hebdomadaires ). Dans une de ses chroniques, comme d'habitude il a son discours apologétique des "democraties occidentales" qui font tout bien et des algériens ( et arabes ) qui font tout mal..Bonjour l'analyse éclairée.. Et donc il cite des chiffres du marché mondial de la publicité sur le net ( c'est bizarre, quand il donne des exemples comme ça, je sais qu'il vient de lire son truc quelque part - pour cet exemple un article paru deux jours avant dans Le Monde ) et donc il critique le retard algérien ( imputé au gouvernement evidemment ) dans le domaine du net. Franchement quand je regarde le site du Quotidien d'Oran , ou aucun journlaiste n'a d'adresse mail propre, et où pour chercher le moindre article dans les archives c'est le parcours du combattant, et ceci quand les archives sont disponibles ), et que pour joindre le quotidien par mail, on a droit uniquement à trois adresses administrative, il y a de quoi rire quand aux remontrances de Mr. Abdou B. Je lui dit juste qu'il faut donner l'exemple, car ce qu'il fait n'est ni plus, ni moins qu'une façon de procéder typique des dirgeants algériens qu'il ne cesse de comdamner.

akram belkaïd a dit…

Bonjour Yenayer,

merci pour votre message, très pertinent. Continuons la discussion. Envoyez-moi votre mail par commentaire (il n'apparaîtra pas sur le blog)
Bien à vous
akram