Lignes quotidiennes

Lignes quotidiennes
Dernier ouvrage paru : Pleine Lune sur Bagdad : http://pleinelunebagdad.blogspot.fr/

jeudi 3 février 2011

Borissov et Finkielkraut disent ce qu'ils pensent des révoltes arabes

_
.
Lu aujourd’hui cette petite brève dans Libération : « Le Premier ministre bulgare, Boïko Borissov, a affirmé hier craindre un afflux d’immigrants ‘cherchant à se rendre dans la riche Europe’, suite aux troubles en Egypte et en Tunisie. »


On croît rêver ! Mais de quoi ce Coïko est-il le nom ? Voilà le dirigeant d’un pays, miné par la corruption et diverses mafias, qui se permet de la ramener, n'en revenant peut-être pas de faire partie des dirigeants européens. Ton pays, cher Bourrïko, pose bien plus de problèmes à l’Europe que les immigrants égyptiens et tunisiens. C'est un fait, cette riche Europe qui a bien voulu admettre ton pays en son sein et dont l’aide ne cesse de s’évaporer sait très bien où sont ses vrais problèmes. Garde donc tes inquiétudes et occupe-toi de ton pays.

Mais il y a mieux. Ou pire. Il faut lire le (petit) entretien accordé par Alain Finkielkraut au même quotidien. L’avez-vous entendu ou lu appeler à soutenir la révolution tunisienne ou les marches égyptiennes ? Moi non plus. Pourquoi ? La peur de la révolution islamique. Extrait : « Bien sûr, il y a quelque chose de merveilleux à voir un peuple se révolter contre un pouvoir autocratique et prédateur. Mais nous savons aussi que, pendant ce temps, les coptes sont en très mauvaise posture et que cela n’est pas le fait de Mobarak, mais d’une partie du peuple ». Ah, tiens ! Voilà donc « Finki » aussi expert que l’ami Sfeïr ! Petite leçon adressée au philosophe : Moubarak et son système sont bel et bien responsables de ce qui arrive aux coptes. Ce sont eux qui soufflent sur les braises, divisent les Egyptiens et font mine d’être les protecteurs des minorités religieuses pour que de faux naïfs comme vous les défendiez !

Autre éxtrait édifiant : « Si les Frères musulmans devaient prendre le pouvoir, leur situation (celle des coptes, note du blogueur) se détériorerait encore et le traité de paix avec Israël pourrait être dénoncé ». Nous y voilà ! L’avenir d’un peuple jugé à l’aune de celui d’Israël. Qu’importe la dictature chez les Egyptiens, pourvu que Camp David ne soit pas remis en cause. Qu’importe la misère et la corruption, pourvu que l’Egypte reste bien sagement dans sa niche. Mais, juste une question : l’ineffable faylasouf est-il sûr que les Frères musulmans sont les seuls parmi les Egyptiens à remettre en cause le traité de paix avec Israël ?
.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bonjour,

Alexandre Lévy a commenté votre billet sur son blog.
http://balkans.blog.lemonde.fr/2011/02/05/le-kebab-comme-antidote-au-terrorisme/

Je vous rappeler à Mr. Lévy comme à Mr. Borissov (bien nommé bourricot par vous ;-)) qu'il y a nettement plus d'immigrés bulgares en Tunisie que de Tunisiens en Bulgarie.

La Tunisie a souvent fait appel à des médecins, dentistes, professeurs bulgares pour les posites à l'intérieur du pays dédaignées par les Tunisiens.

Un Tunisien