Lignes quotidiennes

Lignes quotidiennes
Dernier ouvrage paru : Pleine Lune sur Bagdad : http://pleinelunebagdad.blogspot.fr/

lundi 19 octobre 2015

Ai Weiwei à propos de la nature du pouvoir chinois

_
Extraits d’un entretien accordé par l’artiste chinois à L’Obs (24 septembre 2015)

L’Obs.- Vous n’aimez pas être présenté comme un dissident…
Ai Weiwei.- J’ai toujours dit et répété que je n’étais pas un artiste dissident. Je considère que c’est le gouvernement chinois qui est un gouvernement dissident. Voilà ma position. Je souhaite que la situation change en Chine, même si actuellement tout est fait pour qu’elle ne change pas. Seules les sociétés où la liberté existe peuvent générer des valeurs communes fondées sur l’imagination, la créativité, l’échange. On ne peut pas développer un pays où l’on propose comme seul but aux gens de s’enrichir. Gagner de l’argent, ce n’est pas donner un sens à la vie.

L’Obs.- Considérez-vous que la Chine est un pays communiste ?
Ai Weiwei.- La Chine est dirigée par le Parti communiste, mais elle n’est pas du tout communiste. D’ailleurs, plus personne ne sait ce que signifie ce mot. De fait, le gouvernement est une structure qui ne vit que par elle-même, avec ses luttes de clans, de pouvoir. Même si elle maintient une chape de plomb sur le pays, elle n’en est pas moins fragile, parce que cette structure ne nourrit aucune croyance, aucun idéal.
_

Aucun commentaire: