Lignes quotidiennes

Lignes quotidiennes
Dernier ouvrage paru : Pleine Lune sur Bagdad : http://pleinelunebagdad.blogspot.fr/

jeudi 22 juin 2017

Pleine Lune sur Bagdad : Extrait n°13 : Casablanca

_
« Que dit la nuit ? Oui, que nous dit-elle de Casablanca ? Ou, plutôt que nous montre-t-elle ? Tournons le dos à l’océan agité et à la grande mosquée baignant dans sa muette solitude. Regardons vers le nord-est. Nos yeux balayent un entrelacs de petites collines hérissées de maisons de lune. Des semis d’habitations construites à la hâte, dans l’obscurité, avant que le jour ne se lève et que le bidonville dont il est ici question ne réalise que de nouveaux arrivants viennent de s’y installer. C’est une mer difforme où tanguent des chicots en ciment, ou en boue séchée, avec des toits de tôles ondulée sur lesquels on a posé quelques parpaings friables pour se prémunir des caprices du vent. Sous les faisceaux ivoire, c’est un tableau silencieux de désolation et de misère. Des fils électriques enchevêtrés, quelques citernes en plastique aux couleurs vives et les inévitables antennes paraboliques, liens aliénants vers un ailleurs impossible à atteindre. Regardez bien cette misère, amusez-vous de ces poules et de ces moutons que l’on parque comme on peut. Sentez, allez-y, forcez-vous à le faire, humez cette puanteur venue des venelles aux lits creusés par les eaux usées et qui ne verront jamais de goudron ou de trottoirs. Voilà, maintenant, vous savez. Vous pouvez comprendre ou deviner. Vous ne pouvez ignorer. »
_

Aucun commentaire: