Retours en Algérie

Retours en Algérie
dernier ouvrage paru : Retours en Algérie (Carnetsnord) lien : http://retours-en-alg.blogspot.fr/

mercredi 19 novembre 2014

Jürgen Habermas et l'avenir de l'Europe

_
Le philosophe et intellectuel allemand Jürgen Habermas est le théoricien de "l'éthique de la discussion" et du "patriotisme constitutionnel". Extraits de l'entretien qu'il a accordé au quotidien Le Monde daté du 8 novembre 2014.

"Avec la mondialisation économique, la politique a perdu, au cours des dernières décennies, sa marge de négociation face au marché, et elle ne pourra la reconquérir que par un regroupement à un niveau supranational. La seule voie de salut pour l'Etat social en Europe passe, à mon avis, par le passage de la monnaie commune européenne à une union politique." (...)
"La clé d'une sortie de crise est désormais à chercher avant tout auprès du gouvernement allemand lui-même : celui-ci aurait dû depuis longtemps lancer une discussion sérieuse sur les alternatives futures de l'Europe tout en développant sa propre perspective. Car après tout, l'intérêt bien compris de l'Allemagne serait que l'Union adopte une forme dans laquelle un leadership ne soit ni possible ni nécessaire." (...)
"L'indispensable transfert de souveraineté à un niveau européen requiert un contrôle démocratique, donc une inflexion de la balance en faveur du Parlement européen. Hélas, je ne vois aucun Churchill, aucun politicien qui aurait les épaules suffisantes pour mettre une telle mutation en branle." (...)
"Les hommes politiques ne devraient pas craindre la bagarre. Ils devraient retrousser leurs manches et, devant leurs opinions publiques, mettre à l'ordre du jour de leurs nations respectives les alternatives qui s'offrent aujourd'hui à l'Europe. Il faudrait conclure une alliance entre partis proeuropéens dans chaque pays. Il est vrai qu'une telle 'grande coalition' européenne est déjà difficile à envisager en Allemagne. Encore plus en France, où le fossé entre droite et gauche est si profond... Mais aujourd'hui - face au Front national -, que signifie encore 'la droite' ?"
_

Aucun commentaire: