Lignes quotidiennes

Lignes quotidiennes
Dernier ouvrage paru : Pleine Lune sur Bagdad : http://pleinelunebagdad.blogspot.fr/

mercredi 30 janvier 2013

Le Qatar, l'Italie, la corruption et la Norvège

_

"L'émir du Qatar, ce n'est tout de même pas le roi de Norvège !" - Mario Monti

Voici une citation qui devrait faire date.

Elle est rapportée par le supplément économie du Monde (daté du 30 janvier 2013). Ces mots ont été prononcés par Mario Monti, l'actuel président du Conseil italien. Selon lui, il aurait demandé un jour à l'émir du Qatar pourquoi son pays n'investissait pas en Italie. "A cause de la corruption" lui aurait répondu le souverain wahhabite (oui, le Qatar est 'l'autre' pays où la doctrine religieuse est le wahhabisme...).

"Choqué, explique Le Monde, M. Monti aurait alors laissé échapper ce cri du coeur, effaré que même le dirigeant d'un pays du Golfe vienne lui donner des leçons de gouvernance".

On peut se demander si Monti était en droit d'être choqué. Pourquoi, après tout, l'émir du Qatar n'aurait-il pas le droit de lui faire la leçon ?  Certes, le Qatar n'est pas la Norvège mais ce pays, contrairement aux idées reçues, n'est pas non plus exempt de reproches (lire ici les informations de wikileaks). Reste que l'Italie demeure l'Italie, avec ses pratiques douteuses, sa mafia et son économie souterraine et cela même si Berlusconi n'est plus au pouvoir...

Mais, dans le même temps, on comprend le trouble du dirigeant italien surtout quand on sait certaines méthodes du Qatar pour obtenir ce qu'il veut. En témoigne ce dossier à charge que le bi-hebdomadaire France Football vient de publier (le Qatargate) à propos de l'obtention de l'organisation de la Coupe du monde 2022 par ce petit émirat. Quant à la crainte de la mafia italienne, il suffit de connaître les pays du Golfe pour savoir que son homologue russe y évolue comme un chameau dans le désert. Bref, il serait intéressant de connaître les raisons exactes de la défiance du Qatar à l'égard de l'Italie.
_

Aucun commentaire: