Retours en Algérie

Retours en Algérie
dernier ouvrage paru : Retours en Algérie (Carnetsnord) lien : http://retours-en-alg.blogspot.fr/

mercredi 24 septembre 2014

Merci bien, la langue arabe se porte à merveille sur Internet

_
Il y a quinze jours, l'hebdomadaire Courrier International a repris un article de Raseef22 à propos de la difficulté pour Google de traduire automatiquement les textes en arabe. Les raisons invoquées par le rédacteur étaient les suivantes :
- un vocabulaire "pléthorique" doublé d'un problème sur les voyelles puisque "l'arabe s'écrit sans voyelles courtes".
- un "faible volume de textes arabes sur Internet, avec seulement 3% du contenu total de la Toile au niveau mondial, toutes langues confondues."
- le fait que beaucoup d'utilisateurs "sabotent" la traduction "en s'amusant à suggérer des traductions fantaisistes" cela sans oublier "qu'un nombre non négligeable d'internautes arabes considèrent l'entreprise Google comme pro-israélienne puisque ses fondateurs sont juifs".
Voilà pour l'article...
Comme il fallait s'y attendre, ce dernier a fait les délices des habituels abonnés à l'auto-flagellation qui, notamment en Algérie, ont vu dans ces écrits une nouvelle preuve que le monde arabe - et sa langue - sont à désespérer. Et de divaguer sur la disparition annoncée de cette langue...
A l'inverse, pour qui suit les travaux en ligne de l'universitaire Yves Gonzalez-Quijano, auteur aussi d'un excellent essai intitulé Arabités numériques - ou pour qui se donne tout simplement la peine de regarder de près l'évolution de la langue arabe sur le net - l'article de Raseef22 ignore tout simplement une tendance lourde. Celle d'un boom spectaculaire de la langue arabe sur internet, boom qui intéresse au plus haut point les géants de la Toile.
C'est ce que vient de rappeler le site Archimag qui donne les derniers chiffres de l'organisation Internet World Stat.
" Sans surprise, note Archimag, la première place des langues les plus utilisées revient à l'anglais avec plus de 800 millions d'internautes anglophones (chiffres portant sur l'année 2013) (...) la langue chinoise arrive en deuxième position (près de 650 millions d'utilisateurs) devant l'espagnol (plus de 222 millions), l'arabe (135 millions) et le portugais (près de 122 millions)."
Si l'arabe est désormais quatrième, la langue française, avec près de 79 millions d'internautes qui l'utilisent, n'arrive qu'en 9ème position des idiomes les plus parlés sur la toile. Un classement décevant qui place la France juste devant la langue malaisienne... "
Plus important encore, rappelle Archimag, une analyse comparative du nombre d'internautes entre 2000 et 2013 montre que le "taux de croissance le plus impressionnant concerne la langue arabe. Ainsi, "en 2000, seulement 2,5 millions d'internautes utilisaient l'arabe sur le web ; treize ans plus tard, ils sont plus de 135 millions soit une progression de 5 296 % !". Un bond à comparer avec le russe (+ 2721 %), le chinois (+ 1910 %) et le portugais (+ 4507 %) et le français (+557 %).
Comme le rappelle Yves Gonzalez-Quijano dans son livre, un tel essor ne peut qu'être porteur de bouleversements à venir dans des sociétés longtemps fermées. C'est une donnée à prendre en compte à l'heure où "l'arab-bashing" reprend de plus belle en raison du chaos dans certains pays comme la Syrie, l'Irak ou la Libye.
Ceci à moins de considérer - et il se trouvera quelques comiques-troupiers pour le faire - que ce boom est essentiellement dû à l'activisme djihadiste sur la Toile...
_

Aucun commentaire: